Grilles POINT DE CROIX et modèles BRODERIE en téléchargement
  0 modèle(s)
  

ACCUEIL

 

RECHERCHE DE GRILLES

INFOS BRODERIE

INFOS ACHATS

QUI SOMMES-NOUS?

FAQ

Abonnez vous à notre newsletter !
Quoi de neuf?


BRODERIES POINT DE CROIX:
>> voir toutes les nouveautés
Modèles de broderie
 CREATEURS
 Le coin des brodeuses, Biscornus
 ABCdaires, Marquoirs, Monogrammes
 Fêtes, évènements, saisons
 Animaux
 Bébé et enfant
 Maisons, jardins
 Bon appétit!
 Nature, Fleurs, Mer
 Messages, Humour, Texte
 Portraits de femmes, Mode
 Monde imaginaire
 Styles, tendances déco
 Couleurs
 Objets brodés à créer
 Régions, cultures, historique
 Spécial Débutant Point de croix
 Autres techniques broderie
 INSPIREZ MOI!
 CHEQUES CADEAU
 GRILLES IMPRIMEES
 SAL - Abonnements
 VENTE AUX PROFESSIONNELS
ACTUALITES
Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter !
Votre Email

Votre nom
 


Comment préférez vous commander vos grilles?
Les télécharger immédiatement (pas de frais)?
Les recevoir imprimées (envoi à votre charge)?
Les 2 solutions me conviennent

873 Votes
[ Voir les résultats ]
» » L'histoire du point de croix: point de Marque, lettres de l'alphabet de la lingère
L'histoire du point de croix: point de Marque, lettres de l'alphabet de la lingère

Alphabet de la lingère, utilisé pour la marque du linge avec initiales brodées, lettre

 

 

Alors que le point de croix a été pratiqué à titre décoratif par bien des civilisations à travers le monde, il a eu en France au cours des siècles un rôle très particulier.

 

En effet, le point croisé, ou point de marque, était utilisé par les lingères pour la marque ou le chiffre du linge.

Droite: Torchon de cuisine marqué aux initiales de la maîtresse de maison, brodé vers 1890 (collection privée) et modèles des lettres correspondantes figurant dans l'encyclopedie de Diderot XVIIIème siècle. On notera une seule variation sur le corps de la lettre T.

 

Le point de croix vu par les encyclopédistes, au siècle des lumières

 

 

François-Alexandre-Pierre de Garsault, L'Art de la Lingère - 1771

En plein siècle des lumières, sous l’impulsion des encyclopédistes, historiens et scientifiques s’attèlent a répertorier les connaissances humaines. Et c'est là que remarquablement on retrouve une première description du point de marque, actuel point de croix,  et de son usage, dans un ouvrage consacré à l'Art de la lingère, publié en 1771 par François-Alexandre-Pierre de Garsault.

Ouvrage publié dans le cadre des Descriptions des Arts et Métiers, commandé par l'Académie royale des Sciences.

 

 

Dans son chapitre d'"introduction à la Marque du linge, M. de Garsault explique la raison d'être du Marquage (ou chiffrage) du linge (page25):

 

François-Alexandre-Pierre de Garsault, L'art de la lingère - 1771, De la marque du linge, p28

 "Les marques différentes [sont] destinées à faire reconnaitre par les blanchisseuses, ou dans toute autre lessive, à qui il appartient"

 

A noter qu'à l'époque ou les lessives étaient rares, on confectionnait en général une douzaine d'exemplaires du même article, d'où l'intérêt du chiffre, en sus des initiales pour identifier l'article et son propriétaire.

 

"Les lettres et les chiffres qui se cousent sur le linge, & qu'on nomme Marques, [...] ne se font qu'au moyen d'une seule espèce de Point, nommé le Point croisé; et la seule règle pour faire chaque point régulier, est de compter les fils;"

 
François-Alexandre-Pierre de Garsault, L'art de la lingère - 1771, Planche 4, Figure K, détail point croisé

et notre auteur d'enchainer page 28 sur l'explication de la technique du point de croix brodé sur deux fils, sur une toile de lin, une description remarquablement claire et détaillée pour un auteur homme qui n'était pas du tout du métier. 

 

"or, comme la toile est composée de fils qui se croisent carrément, on doit compter pour chaque point deux fils d'un sens et autant de l'autre, c'est à dire deux fils de droite à gauche et deux de haut en bas"

 

Enfin, il donne un exemple à l'aide de la figure K:

 

"Supposons le noeud en a par dessous, on va de a en d; puis passant de dessous de d en b, on va en dessus de b en c, &c.

 

Sur la dernière planche illustrative de l'ouvrage figure la série complète de lettres et de chiffres au point de marque tels que qu'utilisés couramment par les lingères. Cette planche a elle même été dessinée par l'auteur qui signe, M. de Garsault, et gravée par Ransonnette. Remarquablement, cette partie de la planche, sera reproduite à l’identique dans l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert.

 

 

L'alphabet de la lingère publié dans les planches de l'encyclopédie de Diderot et d'Alembert

 

L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers/ section métiers de l'habillement - Diderot et d'Alembert.

L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers est éditée de 1751 à 1780 sous la direction de Denis Diderot et de Jean Le Rond d'Alembert.

 

Dans la section des Arts de l'habillement, sont répertoriés sous forme de planches illustratives les métiers de boutonnier, brodeur, chapelier, couturière, découpeur et gaufreur d’étoffes, dentelle et façon du point, éventailliste, lingère, marchande de modes, perruquier, barbier, plumassier et tailleur.

 

Les planches consacrées à la lingère comportent grosso modo les mêmes schémas explicatifs que l'ouvrage de M. de Garsault, dans un ordre différent, mais terminent également par l'Alphabet et les Chiffres pour la marque du linge.

 

Alphabet de la lingère - Alphabet et Chiffres pour la marque du linge - XXVIIIème siècle

 

 

 

 

 

 

 

Notes concernant les lettres de l'alphabet de la lingère:

 

- l'alphabet est précédé de "La croix de par Dieu".

 

- Les lettres "I" et "J" ainsi que "U" et "V" se confondent et sont brodées de manière identiques.

 

- La lettre "W" n'existe pas encore, elle ne sera introduite en France qu'au 20ème siècle.

 

- L'alphabet se termine par "&" l'esperluette, signifiant "et", et couramment utilisé à cette époque.

 

- le chiffre zéro ne figure pas dans les nombres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est ainsi que l'on retrouve dans deux planches encyclopédiques du XVIIIème siècle, la première publication de l'alphabet, dit de "la lingère". Cette planche reproduit les modèles de lettres qui était transmises, par la toile et l'aiguille, de maîtresse lingère en apprentie, de mère en fille, depuis sans doute depuis plusieurs siècles déjà.

 

Vous noterez que les lettres n'ont pas la même hauteur. Celà n'était pas génant puisqu'elle n'étaient brodées que par paires, et que le principal but était qu'elles soient clairement identifiables.

 

Cet alphabet brodé continuera certes à être utilisé, pratiquement inchangé, jusqu'au début du XXème siècle en France pour la marque du linge, mais il servira aussi d'exercice d'apprentissage de la broderie à travers les marquettes, ainsi que d'alphabet d'ornementation pour les marquoirs plus sophistiqués.

 

>> télécharger une reproduction de la grille de l'alphabet de la lingère

 

 

Sources bibliographiques

 

l'Art de la lingère - François-Alexandre-Pierre de Garsault - 1771 BNF- Gallica

 

Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers / Arts de l'habillement/ La lingère - Denis Diderot et Jean Le Rond d'Alembert - 1751-1780 BNF - Gallica


 

>> L'Art de la Lingère, Une petite histoire du métier de lingère et de la vente de toiles en France, du moyen-âge au XVIIIème siècle 

Recherche de grilles
Recherche avancée
Accès rapides
Calculette de toile
Aucun article
Nouveaux modèles
TOP des ventes
<b>Biscornu monochrome rouge (et gri-gri)</b><br>grille point de croix<br>création <b>Marie-Anne Réthoret-Mélin</b>
3.99 €
<b>Biscornu de printemps</b><br>grille point de croix<br>création <b>Barbara Ana</b>
4.99 €
<b>Guide broderie point de croix</b><br>création <b>Lesley Teare</b>
<b>Biscornu au coquelicot</b><br>grille point de croix<br>création <b>Faby Reilly</b>
5.99 €
<b>Berlingot aux poinsettias (décoration pour les fêtes)</b><br>grille point de croix<br>création <b>Faby Reilly</b>
4.99 €
Voir le top ventes complet

Creative Co. 1 rue de Stockholm, 75008 Paris - France

RCS 494 994 106 PARIS


Creative Poppy est une marque de Creative Co., SARL au capital de 8.000 euros.
©copyright Creative Co. 2007 | | EN - FR